Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mars 2009

Livres (1)

Devant le peu de succès de ma proposition de livres (voir la liste dans une note récente), je me questionne : que suscite donc cette proposition ? Une méfiance peut-être… Je tiens à rassurer mes visiteurs fidèles et occasionnels, je ne fais partie d’aucune secte plus ou moins secrète acharnée au prosélitisme. Seul m’anime le soucis de faire partager mes lectures et tenter un regard neuf sur notre monde. Un regard qui est parfois en décalage par rapport à l’air du temps, je vous le concède volontiers, mais on ne se refait pas !

Cette note est la première d’une série ou je présenterai chacun des livres proposés. Vous y trouverez la photographie de la couverture, ainsi que la quatrième de couverture et/ou l’introduction, l’avant-propos, la présentation… de l’ouvrage. Peut-être parfois y apporterai-je une réflexion plus personnelle. N’hésitez-pas à réagir et à me contacter. A bientôt.

« Pour en finir avec le Moyen-Âge – Régine Pernoud – Editions du Seuil, 1977.

Quatrième de couverture :

Méprisés, pendant des siècles, encensés par les Romantiques, ces mille ans d’Histoire ont presque toujours été recouverts de la crasse de l’ignorance. Godiche ne vient-il pas de gothique ? Féodal ne désigne-t-il pas l’obscurantisme le plus indécrottable ? Moyenâgeux les vieilleries poussiéreuses ?

Grâce à ce livre décapant, mille ans d’Histoire émergent enfin – le Moyen-Âge

est mort, vive le Moyen-Âge !

« Après tant d’erreurs et d’excès, le coup de poing de Régine Pernoud est salubre » – Ginette Guitard-Auviste, Le Monde

« Régine Pernoud, à la lumière de son immense érudition d’historienne, fustige les ignares, pulvérise leurs erreurs et les idées reçues à propos du Moyen-Âge » – Jean Prasteau, Le Figaro

« Un admirable petit livre qui est à la fois une enluminure et un pamphlet » – Georges Suffert, Le point

Premier chapitre (extrait) :

J’étais depuis peu chargée du musée de l’Histoire de France aux Archives Nationales quand me fut transmise une lettre demandant : « Pourriez-vous me dire la date exacte du traité qui mit fin au Moyen-Âge ? » Avec une question subsidiaire : « Dans quelle ville se réunirent les plénipotentiaires qui préparèrent ce traité ? »

N’ayant pas conservé cette missive je ne puis en donner que la substance, mais je la garantis exacte ; son auteur sollicitait une réponse rapide car, disait-il, il avait besoin de ces deux renseignements pour une conférence qu’il comptait faire à une date assez rapprochée.

Je me suis parfois surprise à composer en esprit cette conférence pour mon amusement personnel. Sans difficulté d’ailleurs : il suffisait de mettre bout à bout ce qu’on lit, ce qu’on voit, ce qu’on entend quotidiennement sur le « Moyen-Âge ». Or le médiéviste, s’il s’est mis en tête de composer un sottisier sur le sujet, se trouve comblé par la vie quotidienne. Pas de jour où il n’entende quelque réflexion dans le genre : « Nous ne sommes plus au Moyen-Âge », ou « C’est un retour au Moyen-Âge », ou « C’est une mentalité médiévale ». Et cela, en toutes circonstances …

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

Read Full Post »

D’éminents savants nous disent que nous avons 99% de nos gènes en commun avec le chimpanzé. Peut-être…mais ce sont assurément les 1% restant qui font toute la différence…et qui importent le plus !

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »