Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for août 2008

Pour une approche traditionnelle et spirituelle de l'Histoire royale de France : les quatre rois Louis.

     L'Histoire de la Royauté en France a ceci d'extraordinaire qu'elle compte des figures royales d'exception, participant du "Mystère" français. Clovis, la Convertion, la descente du Saint Esprit portant la Sainte Ampoule, première alliance privilégiée entre le Ciel et la Terre de France. Louis IX, la Sainteté, modèle de Roi, qui fut véritable Soleil de Justice. Louis XIII, la Reconquête sur les forces obscures (à la suite de son père Henri IV, la Réconciliation des forces vives), ouvrant la voie à la Révélation du Sacré Coeur par Sainte Marguerite Marie Alacoque, Révélation dont son fils, Louis XIV, ne sut pas reconnaître la portée supérieure. Louis XVI, le Martyre, renouvelant l'Alliance par la douleur, le sang et le sacrifice.

*****

Quelques pistes de lecture :

Henry MONTAIGU – La Couronne de Feu, Symbolique de l'Histoire de France – Claire Vigne Editrice, 1995.

René GUENON – Le Roi du Monde – NRF Gallimard, 1985.

Jean HANI – La Royauté sacrée, du Pharaon au Roi Très Chrétien – Guy Trédaniel, 1984. (Nota : j'ai 2 exemplaires de cet ouvrage, si vous êtes intéressé(e), je peux vous en céder un). 

Jean PHAURE – La France Mystique, Réflexions méta-historiques sur l'Histoire de France – Dervy Livres, 1986. (Nota : j'ai également 2 exemplaires de cet ouvrage).

Grégoire de Tours – Histoire des Francs (= Gesta Francorum) – Traduction d'Henri LATOUCHE – Les Belles Lettres, 1995.

Régine PERNOUD – Saint Louis de France, Un chef d'Etat – Gabalda, 1960.

Régine PERNOUD – Le Siècle de Saint Louis – Hachette, 1970.

Régine PERNOUD – Saint Louis et le Crépuscule de la Féodalité – Albin Michel, 1985.

Régine PERNOUD – La Reine Blanche – Albin Michel, 1972.

Louis VAUNOIS – Le Roman de Louis XIII – Grasset, 1932.

Louis VAUNOIS – Vie de Louis XIII – Grasset, 1943. 

Jean Baptiste CLERY, Valet de Chambre du Roi – Journal relatant la captivité de Louis XVI – Jean de Bonnot, 1966.

Jean CHALON – Chère Marie Antoinette – Librairie Académique Perrin, 1988.

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Publicités

Read Full Post »

Imago (4)

Note à l'attention toute particulière de Marat.

José de RIBERA (1588-1652)

   Ribera était un peintre valencien du début du 17ème siècle. Il avait, dans sa jeunesse, et comme bon nombre de ces contemporains, fait le voyage d'Italie. Il apprit son Art auprès du Caravage, ce grand maître du clair-obscur comme de nombreux peintres de l'Espagne et de la France méridionale. La gravure que je propose à votre regard, avec sa technique au burin très serré, sert admirablement l'intention de Ribera.

   On ne peut qu'être touché par cette profonde attention qu'a cet homme à la lecture.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

Imago (3)

Note à l'attention toute particulière du Dude

Joseph Mallord William TURNER (1775-1851) – "Le Port de Ruysdael" et "L'incendie du Parlement de Londres" (1834).

 

     Turner exerça son Art au début du 19è siècle. Son apport à la Peinture fut de premier plan : il peut être considéré comme un des précurseurs du Romantisme et de l'Impressionnisme. Il fut parmi les premiers à quitter son atelier et à peindre "in situ". Il nous donna également d'admirables aquarelles, perpétuant ainsi un Art où les britanniques étaient passés maîtres. La gravure ci-dessous date d'octobre 1835 et fut donc publiée du vivant du peintre : elle rend compte de l'incendie du Parlement de Londres survenu un an auparavant.

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

Imago (2)

Note à l'attention toute particulière de Wil

Andreï ROUBLEV (1360-1430), moine russe et peintre d'icônes – La Trinité ou L'Hospitalité d'Abraham (Philoxenia)

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

Imago (1)

Où l'on redécouvre le plaisir de regarder de belles images…sans commentaires superflus…ou seulement ceux qu'il vous plaira, amis visiteurs, de laisser au passage. 

Abraham BOSSE (1602-1676) – "L'Ouie" et "L'Air" 

 

 

 

 

Nota – Pour mieux connaître l'oeuvre d'Abraham BOSSE, voici un lien utile : http://expositions.bnf.fr/bosse/

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

"Il y a de nombreux chemins qui conduisent au sommet d'une seule et même montagne ; leur différences sont d'autant plus apparentes que nous sommes plus bas, mais s'évanouissent au sommet ; chacun prend naturellement celui qui part du point où il se trouve lui-même ; celui qui tourne autour de la montagne pour en chercher un autre n'avance pas dans son ascension." – Ananda K. COOMARASWAMY

 

Prieuré Notre Dame de Serrabone – Evêché d'Elne-Perpignan – Roussillon

Serrabone - 5Serrabone - 1Serrabone - 2Serrabone - 4

 

     Nous sommes dans la région aride de l'Aspre ; un torrent, le Boulès, coule à nos pieds ; la route s'enroule doucement autour des montagnes. Après avoir parcouru des monts dénudés, nous trouvons une "Serra bona", éperon dressé entre les vallées de la Têt et du Boulès. Nous gravissons la pente au milieu de milliers de fleurs ; en mai et juin, c'est un éblouissement ; la montagne n'est qu'un immense bouquet. Les pentes assez douces favorisèrent, autrefois, les cultures en terrasses. C'était la "Bonne montagne" qu'arrosent des torrents dont les eaux sont "aigrelettes, acidulées et rafraîchissantes". – (D'après A.-F. MARE VENE, "Serrabone", Editions du Cadran, Paris, 1970).

*****

     Ananda K. Coomaraswamy (1877-1947), fils d'un juriste d'origine indienne et d'une Anglaise, fut un grand connaissant de la philosophie, des religions et des arts orientaux, mais aussi de la pensée de l'Occident où il vécut de longues années. Il sut bâtir de salutaires ponts entre l'Orient et l'Occident, par une précieuse analyse de l'hindouisme et du bouddhisme, qu'il sut confronter aux grands courants de la pensée occidentale et en tirer d'admirables enseignements.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

   Marc-Antoine CHARPENTIER ( 1643-1704) fut à la musique sacrée du "Grand Siècle" de Louis XIV ce que fut son contemporain Jean-Baptiste LULLI (1632-1687) à la musique profane : un grand compositeur. Il étudia à Rome aux alentours de sa 20ème année auprès de grands maîtres comme Giacomo CARISSIMI (1605-1674). Il en ramena le goût pour les compositions magistrales, comme le "Salve Regina" pour 3 choeurs et orchestre ou encore le célèbre "Te Deum" (dont le prélude sert de générique à l'Eurovision). Mais le génie de CHARPENTIER est multiple, jugez en plutôt par l'oeuvre que je vous invite à découvrir. Il s'agit de "Tenebrae factae sunt", véritable méditation transposée en musique, composée sur les dernières paroles dites par le Christ sur la Croix, où sourd l'angoisse mêlée à l'acceptation. Pièce admirable de sobriété, où le petit nombre d'exécutants (une voix de Basse et 4 instruments) nous transmet cependant l'émotion la plus pure et intense.

    Au début du 17ème siècle, Toulouse était un grand centre artistique, comme il y en avait plusieurs dans tout le Royaume de France avant que Louis XIV ne concentre toutes les énergies à Paris. Nicolas TOURNIER (1590-1639), bien qu'originaire de Montbéliard, exerça longtemps dans la Ville-Rose. Il s'y installa après avoir étudié à Rome de 1619 à 1626 auprès de MANFREDI (1582-1622), lui-même disciple du CARAVAGE (1573-1610). Le CARAVAGE fut l'initiateur d'une forme de "ténébrisme" dans la peinture qui inspira de nombreux artistes en Europe (et plus particulièrement dans la France méridionale et en Espagne). La toile "Le Christ et les Enfants" de TOURNIER me semble entrer en parfaite correspondance, dans son essence, avec la pièce de CHARPENTIER. L'oeuvre du peintre Philippe de CHAMPAIGNE (1602-1674), plus connu, pourrait faire également partie de ce "voisinage" d'âme. 

 

NOTA – Même problème que dans la note précédente pour insérer l'enregistrement : une histoire de "script" apparemment incompatible, si quelqu'un(e) d'entre vous a la solution, je suis preneur. Vous pouvez accéder à cet enregistrement par "voir mon profil", "mes Audios", ou encore sur le groupe, rubrique "Media".

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

Older Posts »