Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for octobre 2006

   

Pour continuer avec l'émerveillement.

   Le rendu des nuages est admirable : le moutonnement, la couleur changeante. Cette toile est peinte à l'huile mais elle a la beauté particulière de l'aquarelle : sa mouvance, son incertitude.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

   Une note juste pour le plaisir des yeux. Un peintre que j'ai découvert sur le toujours intéressant site "BizArt, bizArt".

   Admirable tableau que cette fenêtre ouverte sur la mer.

   

    

 

 

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

VAISSEAU DE SURVIVANCE – Christian CHARRIERE – revue "La Place Royale", Printemps 1985

La Place Royale : Nous avons tous entendu un jour l'une ou l'autre de ces voix libératrices – écrivains, artistes… – qui ont ouvert en nous les chemins de l'esprit. Quelles furent les vôtres ?

Christian Charrière : C'est je crois, pour ma part, Dostoïevski qui m'a le plus éclairé, illuminé, dans mon adolescence. Et puis les poètes, y compris ceux qui sentent le souffre – Baudelaire, Rimbaud…

Voici la suite du texte : Téléchargement vaisseau_de_survivance.doc

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

Le billet de Henry MONTAIGU – revue « La Place Royale », Printemps 1985

Les voix libératrices, loin de l’idéologie, sont celles qui ont d’abord pratiqué la libération sur elles-mêmes : un écrivain engagé n’est pas un homme libre. Et je ne crois pas à la liberté comme dépôt idéologique collectif. Le dépôt idéologique collectif est une usine à chimères qui se transforme en camp de concentration. En fait, la liberté que l’on vous donne ne vaut pas la liberté que l’on se prend. Alors que recommencent « les Temps Aventureux ».

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

MOLIERE OU LE GRAND COMBAT – Henry MONTAIGU – revue « La Place Royale », Printemps 1984

L’humeur de Molière est l’âme de la France. Il est l’équilibre du 17ème siècle, en corrige le caractère empesé, lourdement théologique. A la fin de sa vie, le pharaon de Versailles, devenu « inamusable » selon le mot de Mme de Maintenon, se faisait rejouer Molière. Pour ne pas périr d’ennui ou pour retrouver sa jeunesse, dit-on. Mais que savons-nous de ce Louis XIV vieillissant que l’ordre moral assiège, qu’accable la douleur physique, les revers et les deuils ? Trop peu de choses en vérité. Hors les ragots de cuisine par quoi on tente de salir les tapisseries du décor somptueux qu’il avait conçu, il ne nous reste rien de son humeur intime, sinon que, jusqu’au bout, il est demeuré fidèle à Molière…

Voici la suite que vous pouvez lire et imprimer : Téléchargement moliere_ou_le_grand_combat.doc

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

MONTAIGNE, L’HOMME DU ROI – Henry MONTAIGU – revue « La Place Royale », Février-Mars 1983

L’image que nous nous faisons de Montaigne est la plus éloignée possible de l’écrivain engagé dans la politique du siècle. Il arrive à nous comme le type même du méditatif le moins fait pour le vacarme des passions publiques. Celui qui n’aime rien tant que de rêver en solitaire sur les vieux livres dont il tire sagesse dans le calme de sa librairie et à qui son manoir gascon tient lieu de royaume, a cependant le sens, sinon le goût du service. Il s’en acquitte par devoir et rigueur intellectuelle : la paix ne se divise pas. Faire prédominer l’esprit de paix au dessus du tumulte, c’est incarner en actes une philosophie qui autrement demeure stérile. La pensée de Montaigne se nourrit d’exemples et s’illustre d’anecdotes. Tout lui est bon pour conférer à ses spéculations une assise terrestre. Il est à l’écart mais ne vogue pas dans les nuées…

Voici la suite du texte sur Montaigne, que vous pouvez télécharger et imprimer :Téléchargement MONTAIGNE.doc

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

Demain l’Islam

Pascal BRUCKNER – LA TYRANNIE DE LA PENITENCE

 

  La démocratie est une aventure historique qui nécessite une lente maturation…, un consentement au conflit pacifique des opinions, une forme singulière en rupture avec le passé mais dans laquelle le passé continue à jouer un rôle essentiel. La démocratisation des pays musulmans, si elle doit se produire, se fera à partir de l'Islam, non dans sa négation.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

Older Posts »