Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for novembre 2005

Enchantements

    La chaine de télévision "Arte" proposait hier soir le film "Diane de Poitiers", tourné à  Hollywood par David Miller en 1955. Holly wood – La Forêt Sacrée – La Forêt Enchantée. Nom plein de promesses pour ce lieu qui ne nous donna cependant que des enchantements… de carton-pâte. Hollywood n'a souvent rien compris à l'Histoire et ses mystères ou n'en a compris que les aspects extérieurs. Connaissez-vous le film "La Princesse de Clèves" tourné en 1960 par Jean Delannoy sur une adaptation et des dialogues de Jean Cocteau ? Le personnage de Diane de Poitiers y fait une apparition courte…mais si pleine de sens. Cette scène nous fait comprendre beaucoup plus de choses sur cette femme et son époque que tout le didactisme hollywoodien. Je vous invite à découvrir (ou à redécouvrir) ce film, pour le coup, véritablement enchanteur.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

1 %

     Raoul me disait dans un de ces commentaires que je plaçais toujours l'Homme au dessus de tout. L'Homme, en effet, est au dessus du reste de la Création, mais cela ne justifie en rien qu'il méprise ce qui est au-dessous de lui…qu'il en fasse ce que nous savons. Je suis d'accord avec lui concernant les implants siliconés, les télécommunications, le fait de marcher sur la lune et même Internet ; bien que ce dernier, combiné à l'Idéation, au langage articulé et à l'écriture, nous permette d'avoir de si intéressantes conversations malgré la distance qui nous sépare. Mais avant tout cela, il y a eu l'Art, la Poésie, l'Architecture, la Réflexion, la Méditation…cette capacité, en fait, qu'a l'Homme de créer de la beauté ; et que nous pouvons, je pense, attribuer aux 1% dont il est question. Cette grande capacité de création est aussi un bon antidote à la grande capacité de destruction qui caractérise également l'Homme. N'oublions pas, bien sûr, le libre-arbitre, la conscience, la connaissance que nous avons d'être mortel, l'Idée de Dieu…Admirable "pourcentage différentiel" (le mot est de Raoul), qui nous empêche de désespérer totalement…

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »

50 et 100…

     Je viens de passer la barre des 50 notes écrites et des 100 commentaires reçus. Je remercie celles et ceux, fidèles ou occasionnels, qui visitent mon blog. Pour rompre avec le sérieux de mes dernières notes, je vous propose un vers, vers unique rassemblant en si peu de mot ce que j'aime : Beauté de la langue ; Simplicité, mais qui ouvre des horizons presque infinis de sensations et réflexions ; Réalité, mais qui ouvre les porte de l'imaginaire…

AGRIPPA D'AUBIGNE, Poète dévoué au roi Henri IV

Une rose d'automne est plus qu'une autre exquise.

Commentaires: lire et poster | Envoyer à un ami

Read Full Post »